YOGA PRÉNATAL LYON

Inclusive yoga, propose des cours de yoga prénatal selon la méthode de Gasquet en cours individuel à Lyon (à domicile ou en ligne).

Pourquoi faire du Yoga Prénatal à Lyon selon la Méthode De Gasquet ?

Conçue par le docteur Bernadette De Gasquet, cette méthode de yoga est spécialisée dans la grossesse et le post partum, elle permet aux femmes de rester en forme et de pouvoir soulager les douleurs couramment liées aux modifications physiologiques de la grossesse.

Photos de Pavel Danilyuk

 

 

  • Le yoga prénatal va permettre à la future maman de se préparer à l’accouchement, de préserver un périnée en bonne santé et de soulager les douleurs normales de la grossesse.
  • Le yoga post natal va permettre à la maman de retrouver plus rapidement son corps et sa forme.

 

A la différence d’un cours de yoga collectif, dans un cours de yoga pré ou post natal (que ce soit en collectif ou en individuel) nous allons pouvoir nous adapter aux modifications physiologiques de la grossesse et on évitera les postures de yoga inadaptées à ces états.

Quels sont les bénéfices du yoga prénatal ?

Se posturer pour bien respirer

Tout d’abord dans les cours de yoga prénatal on veillera à mettre en place une posture qui permet de bien respirer afin de préserver son dos et son plancher pelvien. On travaillera donc l’auto-grandissement, on apprendra l’importance d’expirer en premier et comment mobiliser son périnée comme déclencheur de l’expire.

Cette méthode va être fondamentale pour garder un dos et un périnée en bonne santé. Elle permet notamment d’éviter les prolapsus (descente d’organe pelviens) ainsi que les tassements au niveau lombaire fréquents pendant la maternité (cambrure excessive du dos lors de la grossesse).

Dans le cours de yoga prénatal à Lyon, il s’agira de comprendre et de pratiquer la méthode APOR (Approche Posturo Respiratoire du docteur De Gasquet) approche qui combine, respiration, abdominaux, périnée, placement du corps. Cette méthode sera utile toute la vie !

Si la respiration reste bloquée ou peu fluide on pourra pratiquer des exercices de respiration (pranayama). Des respirations alternées ou respiration carrée, par exemple afin d’assouplir le diaphragme et aussi de se détendre. Mais aussi des fausses inspirations thoraciques (udhyana bandha) en version douce adaptée à la grossesse.

Photos de Pavel Danilyuk

Apprendre à bien respirer permettra aussi de lutter contre la sensation de dyspnée (essoufflement liée à la grossesse) et favorisera aussi le transit et la circulation

Apprendre à bien s'assoir

Dans le prolongement de cette approche posturale, on apprendra comment bien s’assoir lorsque l’on est enceinte. 

Bien s’asseoir permet notamment de :

 

  • Libérer la respiration
  • Soulager le bas du dos
  • Gérer les effets indésirables de l’hyperlaxité ligamentaire
  • Trouver une position adaptée à l’utérus et au placement du bébé

Mieux dormir et limiter la fatigue

Dans le yoga prénatal on expérimente

  • les postures et ajustements qui permettent à la future maman de bien dormir
  • les exercices respiratoires à faire avant de se coucher pour se relaxer
  • les postures qui permettent de limiter la fatigue corporelle
Photos de Pavel Danilyuk

Soulager les douleurs ligamentaires

Afin de permettre le passage du bébé, des hormones telle la relaxine se développent pendant la grossesse et rendent le corps de la femme plus souple, cela relâche les ligaments et tous les tissus du corps. Le risque est de faire des entorses ou d’aller au-delà de la congruence des articulations et ainsi de les abîmer et de se faire mal. Aussi en yoga prénatal on fera attention à utiliser des supports qui positionnent les articulations dans une juste limite de congruence. Et on insistera sur le renforcement musculaire du membre inférieur.

 

Les douleurs sacro-iliaques qui peuvent apparaître du fait de cette hyperlaxité peuvent créer des fausses sciatiques qui pourront être soulagées par les postures de yoga prénatal et des petits enchainements qui mobilisent l’articulation sacro-iliaque.

Photos de Pavel Danilyuk

Détendre son périnée

Il faut pouvoir libérer le périnée de la contrainte du poids qu’il supporte pendant la grossesse, à ce titre nous utiliserons des postures d’inversion douces afin de soulager le périnée de la future maman.

Mieux digérer et améliorer son transit

La grossesse entraîne souvent des problèmes de constipation car le transit est plus lent ou parce que l’utérus comprime le rectum ou parce qu’on modifie son alimentation, c’est pourquoi en yoga prénatal nous privilégions

  • des postures qui permettent d’ouvrir la cage thoracique afin de mieux digérer et d’éviter les RGO (reflux gastro oesophagiens
  • ainsi que des étirements qui facilitent le transit

Avoir une meilleure circulation

De nombreuses postures de yoga permettent de prévenir les problèmes de circulation (jambes lourdes, varices, hémorroïdes), on fera notamment pratiquer aux futures mamans :

  • Des postures inversées du membre inférieur pour faire circuler dans les jambes
  • Des équilibres pour booster la circulation et le bon retour veineux.

S’étirer, s’assouplir

A partir du 5e mois on aura besoin de s’étirer et notamment sous les côtes pour faire de la place, il sera aussi important d’étirer les grands droits pour éviter le diastasis (grands droits qui se séparent au milieu, au niveau de la ligne blanche). 

 

Étirer l’aine et le psoas en ouverture permettra notamment de décomprimer la veine fémorale et d’agir sur la circulation.

 

En yoga prénatal un soin particulier est appliqué à l’étirement des muscles pelvi trochantériens via des postures spécifiques, ces étirements peuvent soulager les sciatalgies (fausse sciatique) courantes pendant la grossesse.

Photos de Pavel Danilyuk

Soulager les tensions, se relâcher​

Pour se relâcher on pratiquera des exercices de respiration (pranayama) adaptés à la grossesse. A l’aide de support on s’installera dans des postures restauratives adaptées.

Renforcer, tonifier

Pour pallier la possible fonte musculaire pendant la grossesse, fonte qui se produit si trop de sédentarité, on fera des postures de renforcement musculaire.

Le renforcement musculaire du membre inférieur avec des postures en unipodal (équilibre sur 1 pied) par exemple permettront de faciliter le retour veineux.

L’auto-grandissement permettra de tonifier les muscules à l’arrière du dos.

Apprendre les Gestes du quotidien

Dans les cours de yoga prénatal à Lyon on apprendra aussi les gestes du quotidien adaptés, tels que se coucher, se relever, s’asseoir et bien d’autres astuces issues de la richesse de l’enseignement et de l’expérience de Bernadette De Gasquet et de ses merveilleux formateurs.

 

Les cours de yoga prénatal sont aussi une opportunité d’apprendre des informations importantes sur ce qu’il est recommandé de faire en post natal, là où les 6 premières semaines sont capitales.

Réserver un cours particulier à domicile ou en ligne

Yoga prénatal à Lyon et Post-natal à Lyon et région lyonnaise